Avantages du programme Priorité Jeunesse

Les organismes de services à l’enfance :

  • ont l’obligation éthique et légale d’aider à protéger les enfants sous leur responsabilité contre la maltraitance;
  • sont susceptibles d’attirer des personnes qui ont une attirance sexuelle pour les enfants ou des problèmes affectifs ou psychologiques qui pourraient porter préjudice aux enfants;
  • ont de plus grandes responsabilités en matière de prévention de la maltraitance infantile;
  • doivent se doter de programmes, de stratégies, de politiques et de protocoles pour prévenir ou faire cesser les abus;
  • doivent accorder une importance primordiale à la sécurité des enfants qu'ils desservent et, en cas d’abus, mettre en œuvre des procédures de signalement et des protocoles détaillés pour assurer la protection immédiate et à long terme de l’enfant;
  • doivent promouvoir une culture de transparence où les gens se sentent à l'aise de parler de questions délicates et où ces questions sont ouvertes à la discussion, de manière que la confiance s'installe et que la responsabilité s'exerce;
  • doivent disposer de procédures de vérification rigoureuses (vérification de casier judiciaire, recherche pour les secteurs vulnérables, vérification du registre de l’enfance maltraitée [Manitoba et Nouvelle-Écosse] et vérification des références);
  • doivent intervenir pour faire cesser dès que possible tout abus qui est découvert.

Priorité Jeunesse peut être intégré (ou combiné) à des initiatives à portée plus générale visant à créer des milieux sûrs pour les enfants ainsi que les employés et les bénévoles, par exemple des programmes de lutte contre la violence physique, la discrimination, la violence psychologique et d’autres formes d’inconduite.